jeudi 8 décembre 2011

Passer du temps sur Twitter, oui. Mais ne pas oublier les choses plus importantes !




Ce matin, je lisais le livre de Seth Godin "Poke The Box" que Gilles Auberger (The Connecting Place) m'a prêté. Il a reçu ce livre à l'occasion du TEDx Alsace organisé par Salah Benzakour le Samedi 3 Décembre 2011 au Kinépolis à Mulhouse.

Ayant déjà lu "Tribus" de Seth Godin, je ne suis pas surpris de retrouver les thématiques qui lui sont chères : l'initiative, la prise de risque, le changement, l'innovation, etc.

J'aimerais néanmoins partager avec vous un extrait de ce livre qui résume très bien, à mon sens, la formidable opportunité que représente Twitter (et les médias sociaux en général) mais qui ne doit pas nous faire oublier qu'il existe d'autres choses, parfois plus importantes, pour apprendre de ses échecs et inventer de nouvelles idées.


Peaufinez moins 
Toutes les deux minutes, son mobile vibre.Apparemment, mon ami a programmé son téléphone pour qu'il vibre à chaque fois que l'une des personnes qu'il suit sur Twitter publie un commentaire. Cela lui permet de le lire et d'y répondre, faisant probablement de lui un follower très apprécié. En peaufinant de cette manière ses liens sociaux, il espère se créer un réseau, et participer davantage à la vie (et pourquoi pas aux entreprises) de ceux qu'il suit.Tout ce temps passé à peaufiner...Arrêtez-vous à n'importe quel coin de rue et voyez par vous-même. Des dizaines de gens visiblement très occupés, le regard fixé sur un appareil au creux de la main, peaufinant obstinément leurs liens sociaux.Le problème, c'est que le rapport entre le temps passé à peaufiner et le bénéfice que l'on en retire est exponentiel. Y passer deux fois plus de temps, ce n'est pas faire deux fois mieux. Dix fois plus, ce n'est certainement pas dix fois mieux. Que vous peaufiniez un travail ou une idée, au bout d'un moment, cela ne sert plus à rien. Vous ne peaufinez plus, vous perdez du temps.Je me demande ce qui se passerait si au lieu de se précipiter sur Twitter, mon ami programmait son téléphone pour qu'il lui rappelle de faire quelque chose d'original, de provocant, d'important ? S'il lui donnait le signal, non de peaufiner, mais de créer ?

La question mérite, au moins, d'être posée. Twitter n'est-il qu'un outil parmi d'autres pour créer et innover, pour partager et diffuser ? Ou est-il un de ces éléments importants, fondamentaux, dont il serait stupide de se passer ?

Qu'en pensez-vous ? Quelle place accordez-vous à Twitter, professionnellement et personnellement ?

Les articles qui pourraient vous intéresser :

N'oubliez pas de vous abonner au flux RSS du blog et rejoignez la Page Facebook officielle du blog AlexiTauzin.com.

Vous également pouvez me suivre personnellement sur FacebookTwitterGoogle+ et Pinterest.