lundi 9 avril 2012

Pourquoi la publicité est-elle plus efficace (et plus chère) sur Twitter que sur Facebook ?

C'est une étude intéressante que relaye Business Insider en début d'avril. En effet, TBG Digital qui gère les publicités sur Facebook, a passé au crible 45 milliards d'impressions publicitaires sur Facebook et Twitter pendant les trois premiers mois de 2012.

Pour rappel, la publicité sur Twitter est composée de tweets sponsorisés qui apparaissent directement dans le fil d'actualité et de comptes sponsorisés. En revanche, sur Facebook les publicités sont beaucoup plus discrètes et sont visibles dans la barre latérale.

L'étude porte sur le Coût Pour Mille impressions (CPM), le Taux de Clic (CTR) et le Coût Par Follower (CPF). On remarque très vite que Twitter possède un CPM bien plus élevé que Facebook : 3,50 dollars contre moins de 0,50 dollar. Cela signifie tout simplement, selon la loi de l'offre et de la demande, que les annonceurs sont prêts à payer beaucoup plus sur Twitter, et qu'ils estiment donc que le réseau social de Jack Dorsey est plus efficace que celui de Mark Zuckerberg.

Pour Simon Mansell, le directeur général de TBG Digital, cette différence s'explique par le fait que les publicités sont mieux intégrées sur Twitter car elles ne ressemblent pas à des publicités au contraire de Facebook, d'où un meilleur taux de clic.

Néanmoins, Facebook gagne beaucoup plus d'argent que Twitter car il possède des millions d'annonceurs contre quelques milliers seulement pour Twitter.


De façon surprenante (enfin pas tant que ça), le Coût Par Follower diffère selon le moment de la journée ! Il est le moins élevé aux heures de pointe, lorsque de nombreuses personnes se connectent à Twitter, soit le matin et le soir.


Les publicités qui traitent de l'actualité, du sport, de nourriture et de boisson touchent mieux les utilisateurs de Twitter que ceux de Facebook. En revanche, les jeux, les voyages, les ordinateurs et Internet sont plus efficaces sur Facebook.


Enfin, quelques chiffres pour la publicité sur Twitter en France. La bonne nouvelle pour les annonceurs est que les français sont les plus susceptibles de cliquer sur les tweets sponsorisés, derrière les brésiliens et les hollandais, avec un taux de 0,30 %. Mais la mauvaise nouvelle est que le coût d'achat d'un follower est le plus élevé, juste derrière l'Allemagne. Il va falloir notamment attendre une meilleure intégration de Twitter en France pour faire baisser les coûts vers le bas.

L'étude est disponible sur le site de TBG Digital.

Source

Et vous, si vous étiez (ou si vous êtes) annonceurs, quel réseau social choisisseriez-vous ?

Les articles qui pourraient vous intéresser :

N'oubliez pas de vous abonner au flux RSS du blog et rejoignez la Page Facebook officielle du blog AlexiTauzin.com.

Vous également pouvez me suivre personnellement sur FacebookTwitterGoogle+ et Pinterest.