mercredi 23 janvier 2013

4 conseils oubliés pour devenir un Community Manager efficace

Conseils Community Management

Le Community Management regorge de conseils pour animer optimalement sa communauté. En effet, un bon Community Manager doit savoir maîtriser un certain nombre d'outils, écrire correctement, surveiller ce qui se dit de son entreprise, etc. Vous trouverez sur Google de nombreux articles, bons et moins bons, sur les qualités requises d'un Community Manager. Cependant, la plupart des conseils prodigués en Community Management sur Internet et dans les livres oublient de s'intéresser à une partie essentielle des missions d'un Community Manager : son travail offline (ou hors-ligne).

Trop d'entreprises, de recruteurs, de blogueurs insistent sur les qualités online des gestionnaires de médias sociaux et de communautés, et pas assez sur leurs qualités offline. Mais pourquoi les compétences offline sont-elles si importantes me direz-vous ? Un Community Manager ne travaille que sur Internet, il n'a pas besoin de faire autre chose que tapoter sur son clavier d'ordinateur. Non, le Community Manager est le porte-parole de la marque sur les réseaux sociaux web et dans les réseaux sociaux... réels.

C'est pourquoi je vous propose dans cet article quatre conseils pour développer votre métier de Community Manager sur le terrain, hors d'Internet et des médias sociaux.


  • Conseil n°1 : Lisez...
...des livres imprimés. Cela peut paraître logique, mais dans la pratique, nous lisons bien plus d'articles sur Internet que de livres papier. Pourtant, le livre papier a un avantage que le livre numérique n'a pas : la faculté de mémoriser son contenu. Vous pouvez surligner, entourer, barrer, annoter, mettre un post-it. Ces petits gestes améliorent votre mémorisation visuelle. Litte100rature et Pauline pourront vous en parler d'ailleurs. Lisez des livres sur les thèmes des médias sociaux et du Community Management pour améliorer vos connaissances, comme "Le Community Management : Stratégies et bonnes pratiques pour interagir avec vos communautés" par Sylvain Guéguen, Catherine Ertzscheid et Benoît Faverial ou "Communiquer sur les réseaux sociaux" par Antoine Dupin. Mais pas que. Lisez également des romans, des contes, des livres d'histoire. Pourquoi ? Pour développer votre I-M-A-G-I-N-A-T-I-O-N ! C'est une qualité fondamentale dans le métier de Community Manager car vous serez sûrement amené à raconter des histoires à travers le Storytelling, afin notamment de renforcer l'adhésion du public à votre message. Demandez d'ailleurs à Gilles Auberger comment bien utiliser le storytelling, il vous répondra avec amabilité.

  • Conseil n°2 : Sortez
Qui dit communauté en ligne dit individus humains et réels. Le Community Manager doit gérer sa ou ses communautés mais également ses relations annexes avec les blogueurs, les journalistes, les organisateurs, etc. Evidemment, le travail peut être souvent réalisé par Internet. Mais le bon travail lui est effectué IRL (In Real Life = dans la vraie vie). Les liens les plus forts ne se tissent pas avec des tweets et des images mais avec des rencontres, des échanges en face à face, des verres de vin, des bretzels... Une personne se souviendra d'autant plus de vous qu'elle vous verra longtemps et souvent. Sortez aux événements de votre ville ! A Strasbourg par exemple, l'apéro RH, crée par Hugues Truttmann, Rodolphe Mathus et Jean-Christophe Anna, regroupe plus de 120 personnes autour d'un verre. Thomas Arbib, puis Max Schleiffer, ont préparé l'apéro CM. BlueBoat a également organisé deux éditions de l'ErepDay à Mulhouse. Pensez aussi à regarder du côté des parcs des expositions, des foires, des Chambres de Commerce et d'Industrie (comme le fait si bien Arnaud Guittard). Enfin, si vous avez les moyens, déplacez-vous à Paris où se déroulent la plupart des gros événements de l'année. En un mot : réseautez. De nombreux professionnels comme Christophe Ramel et Vincent Froehlicher vous le diront, un individu n'est jamais aussi efficace dans son métier que quand il connaît les personnes capables de l'aider.

  • Conseil n°3 : Créez
Un Community Manager sans contenu, c'est comme une bibliothèque sans livres, ça n'a pas une grande utilité. Quand je parle de créer, ce n'est pas prendre une image sur Google et rajouter "merci, vous êtes déjà 200 à nous suivre" avec Photoshop. Je parle de créer l'image vous-même avec votre appareil photo. Cette nuance est importante car elle vous incite à aller sur le terrain, à vous déplacer dans les locaux de votre entreprise, en réunion, à la machine à café, etc. Que demandent vos fans sur les réseaux sociaux ? Ils vous demandent des contenus exclusifs qu'ils ne peuvent pas trouver ailleurs. En l'occurrence, montrer la vie de l'entreprise est un excellent moyen d'humaniser la relation avec les personnes qui vous suivent. Mais il n'y a pas que la création d'images qui existe. Vous pouvez faire des interviews vidéo bien sûr, organiser des événements, écrire un livre à l'instar de Ronan Boussicaud, etc. N'hésitez pas à sortir comme l'indique le conseil n°2. Votre imagination est votre seule limite. En plus de participer à la vie interne de votre société, vous créez suffisamment de contenu pour animer régulièrement les comptes de votre entreprise sur les médias sociaux. Enfin, ça vous permet de décompresser et de vous déconnecter de votre ordinateur... pour mieux vous recentrer par la suite ;)

Conseils Community Management
Exemple d'image mettant en scène la vie de l'entreprise.
Crédit photo @ Alexi Tauzin

  • Conseil n°4 : Enseignez
Que ce soit dans votre entreprise ou ailleurs (université, séminaire, conférence...), n'hésitez pas à partager votre expérience et votre savoir-faire avec les autres. Encore aujourd'hui, peu d'employés connaissent vraiment les missions d'un Community Manager. Combien de fois ai-je entendu le raccourci Community Manager - Facebook ? Expliquez à vos collègues ce que vous faites. D'une part, ils comprendront mieux votre rôle dans l'entreprise, vos tâches et ce que vous apportez. D'autre part, vous deviendrez l'élément fondamental à la bonne maitrise de l'utilisation des médias sociaux par les salariés de la société. Eduquer vos collègues permet non seulement de réduire les risques et éviter des dérapages (dans le contrôle de la confidentialité des données notamment) mais aussi de les faire participer à vos communautés online. En effet, les salariés d'une entreprise sont souvent ceux qui en parlent le plus sur les réseaux sociaux et permettent ainsi de contribuer à l'augmentation de l'engagement de la marque. De plus, chaque employé est expert sur un sujet précis et génère ainsi un contenu que vous pourrez partager. Enfin, si vous êtes sollicité pour animer un atelier ou une conférence comme ce fut le cas pour Pierre-Gaël Pasquiou ou Clément Pellerin, lancez-vous. Cette expérience vous servira autant dans la construction de votre réseau et de votre marque personnelle (Personal Branding) que dans la démocratisation et la reconnaissance de votre métier, celui de Community Manager. Accumulez les interventions, en interne d'abord, puis dans de petites structures, afin, pourquoi pas, d'enseigner un jour à l'université, comme c'est le cas de Camille Jourdain par exemple.

  • Bonus : Diversifiez-vous
Le métier de Community Manager, du moins dans sa partie opérationnelle, peut-être parfois redondant, en particulier si votre entreprise est petite ou si elle a une faible notoriété. Pour éviter de vous ennuyer sur des tâches répétitives, essayez si possible de réaliser d'autres missions. Vous pouvez par exemple contribuer à la prospection avec l'équipe commerciale en dénichant de nouveaux contacts ou participer au débogage du site Internet avec le développeur. Pensez aussi à vous lancer avec des amis dans de petits projets extérieurs à votre entreprise, telle la publication d'un magazine, comme Noobi par exemple, ou l'organisation d'un événement thématique récurrent (je pense notamment aux Webavardes par Isabelle Schmidt). Enfin, n'oubliez pas une chose : gardez-vous du temps pour vous vider la tête. Faites du sport, allez boire un verre, partez en voyage... Car en dépit des quatre conseils de Community Management offline que je viens de citer, le Community Manager d'aujourd'hui passe tout de même un certain temps sur Internet. D'ailleurs, si vous faites attention, la fiche Wikipédia du Gestionnaire de Communautés est traduite en anglais par Online Community Manager...

Les articles qui pourraient vous intéresser :
N'oubliez pas de vous abonner au flux RSS du blog et rejoignez la Page Facebook officielle du blog AlexiTauzin.com.

Vous également pouvez me suivre personnellement sur Facebook, TwitterGoogle+ et Pinterest.
Crédit photo @ myopen-legrandgroup