Accéder au contenu principal

Comment surmonter la crise du coronavirus quand on est entrepreneur ?

Comment surmonter la crise du coronavirus quand on est entrepreneur ?

Qu'il s'agisse d'apporter des innovations en matière de conception et de gestion des flux de trésorerie ou d'obtenir l'aide de personnes expérimentées, les entrepreneurs peuvent redéfinir la stratégie de leur entreprise à la suite du confinement et de l'épidémie de coronavirus COVID-19.

Le coronavirus a non seulement ralenti l'activité générale mais a également paralysé certaines entreprises et même des industries entières. C'est une phase difficile pour tous, et en tant qu'entrepreneurs, vous êtes confrontés à un nouveau défi (comme si cela ne suffisait pas). Même si cette situation est délicate à gérer, ce n'est certainement pas le moment de se décourager devant votre manque de revenus ces derniers mois.

C'est le moment de nous rassembler en tant que communauté et de repenser nos stratégies commerciales et la pertinence qu'elles auront dans le monde de demain. Voici une liste de pratiques que les entrepreneurs peuvent adopter afin de surmonter la crise du coronavirus.

Étape 1 : analyser les changements provoqués par le COVID-19

L'impact du confinement n'est pas le même pour tout le monde. Contrairement au grand public en majorité confiné, il y a eu des acteurs de la santé, des policiers et des fonctionnaires qui ont travaillé pendant toute la période de confinement, tout comme des entreprises ne sont pas restées fermées pendant les 2 mois de confinement.

Et pourtant, le confinement a eu énormément d'influence sur la façon de gérer une entreprise, en particulier concernant :
  • le travail à domicile et télétravail : c'est probablement une règle qui touche tout le monde de la même manière. Cette transition est facile pour les sociétés informatiques et technologiques. Pour les autres entreprises, elles ont un nouveau défi à relever, et vite !
  • les fermetures d'entreprise : la majorité des entreprises ont dû faire face à une baisse des ventes à des degrés divers et donc à une perte de revenus. Cependant, les coûts restent les mêmes, à peine compensés par les mesures de chômage partiel du gouvernement. Et même si l'entreprise est autorisée à fonctionner, les ventes ont été affectées, au moins à court et moyen terme
  • l'évolution des attentes des clients : avec l'importance accrue accordée à l'hygiène, certains clients peuvent exiger des changements ou, dans certains cas, cesser d'utiliser certains produits
  • la pression familiale : la crise touche tout le monde, y compris le conjoint, les parents et les enfants. L'entrepreneur est censé laisser de côté ses problèmes personnels, mais ce n'est pas toujours facile, surtout si vous travaillez dans votre environnement familial
  • la variation du flux de trésorerie : chaque euro dépensé sera remis en question, et ce type de prudence est tout à fait justifié et ne doit pas entraîner de réaction excessive (voir étape 2)

Étape 2 : relativiser et ne pas sur-réagir

Le COVID-19 est une crise qui n'arrive qu'une fois dans la vie. Un entrepreneur doit considérer cela comme une opportunité plutôt qu'une crise. Lorsqu'une crise touche tout le monde de la même manière, elle met tout le monde sur un pied d'égalité.

La raison pour laquelle cela est plus important pour un entrepreneur qu'une entreprise établie, c'est que les entrepreneurs ont l'agilité et la jeunesse à leur avantage. De même qu'il est plus facile de manœuvrer un petit yacht qu'un navire géant, il est plus facile pour une jeune entreprise de prendre des décisions audacieuses qu'une grande entreprise.

Voici quelques conseils pour surmonter la crise du coronavirus quand on est entrepreneur :
  • Conservez votre argent
  • Optimisez vos actions marketing
  • Prenez des nouvelles de vos clients
  • Renforcez les liens avec vos fournisseurs et prestataires
  • Tendez la main aux concurrents pour une discussion saine
  • Et le conseil le plus important et pourtant souvent oublié : demandez conseil à des investisseurs et des consultants expérimentés comme Julien Foussard, expert en entrepreneuriat

Étape 3 : apprendre à redémarrer

Vous devriez suivre une approche commerciale durable, dans laquelle toutes les ressources, en particulier les ressources monétaires et les fonds, doivent être utilisées de manière consciente.

La gestion des flux de trésorerie et la conservation des ressources pendant quelques mois après la reprise des opérations normales doivent être la clé de la durabilité. Une analyse plus approfondie des éléments de coûts fixes et variables dans la structure globale des coûts doit être effectuée afin de planifier une meilleure gestion financière dans les mois à venir. Il faudra faire preuve de patience pour augmenter les investissements après la crise.

Une fois la crise du coronavirus derrière vous et que les opérations reviendront à la normale, vous devrez penser planification à court terme et cycles courts. Au lieu d'envisager des plans à long terme, des plans de 3 mois, 6 mois et 1 an devraient être prêts.

Dans le scénario actuel, il faut s'efforcer de rattraper le retard dû au confinement et de préparer votre organisation à faire face à la situation.

Commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser

Nombre d'utilisateurs Facebook, Instagram, TikTok, Twitter, Snapchat, WhatsApp, LinkedIn, Pinterest - France et Monde

© Infographie réalisée par Tiz,  agence web à Strasbourg J'ai décidé de rédiger ce billet de blog car j'ai remarqué qu'il était difficile de connaître  le nombre d'utilisateurs  des réseaux sociaux  en France et dans le monde en 2022, tels que Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Snapchat, TikTok, Pinterest et  WhatsApp  sur une seule page web ! C'est pourquoi vous trouverez dans cet article, régulièrement mis à jour, les données sur le  nombre d'utilisateurs  des réseaux sociaux sociaux  en France et dans le monde en 2022 , les sources utilisées pour vérifier ces chiffres et enfin la date de leur dernière mise à jour. Nombre d'internautes en France : 60,4 millions Nombre d'utilisateurs actifs des réseaux sociaux en France : 50 millions De plus, en collaboration avec l 'Agence de communication Tiz , vous disposez également d'une  infographie sur le nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux en France et dans le monde  : Facebook,

Comment être un bon webmarketer ?

Le webmarketing est une discipline qui s'est développée avec l'essor d'internet et du e-commerce. Il s'agit d'une forme de marketing particulièrement adaptée aux entreprises qui vendent leurs produits et services en ligne. Pour réussir dans ce domaine, il faut faire preuve de créativité, d'ingéniosité et être à l'aise avec les outils numériques. Si vous souhaitez devenir webmarketer, voici quelques conseils qui vous aideront à réussir dans ce domaine. Les prérequis d’un bon webmarketeur Se former au webmarketing, c’est s’assurer de trouver un emploi intéressant et diversifié. Que vous souhaitiez devenir digital manager chez Asos, traffic manager dans le secteur B2B ou même directeur webmarketing chez bet777 paris sportif belgique , les portes vous seront grandes ouvertes… si vous possédez les softs skills et les hard skills du bon webmarketeur. Tout d'abord, il est important d'avoir une bonne connaissance des différents outils de webmarketing, notamm

Quel est l'impact du numérique sur l'emploi et sur le travail ?

  Quel est l'impact du numérique sur l'emploi et sur le travail en France ? Le numérique a un impact significatif sur l'emploi et sur le travail en France. Il a permis de faciliter les échanges et les contacts entre les employés et les employeurs . Il a également permis de réduire les coûts de communication et de gestion . De plus, il a favorisé l'autonomie et l'indépendance des travailleurs. Cet aspect a permis aux travailleurs de développer de nouvelles compétences et de se spécialiser dans leur domaine, ce qui a amélioré leur employabilité . Ils ont également pu développer des relations professionnelles et échanger des idées avec leurs collègues, ce qui leur a permis de mieux se connaître et de travailler en équipe . L'impact du numérique sur l'emploi et sur le travail est une question délicate. Certains pensent que les nouvelles technologies ont un impact positif en libérant les individus des contraintes traditionnelles, tandis que d'autres estiment